La dyspraxie est un concept assez récent, les premières études américaines datent des années 1930, et en France les premiers écrits datent des années 1960.

On trouve deux grands courants de pensée, et différents modèles.

C’est dans les années 1980, grâce à l’apport des sciences cognitives, que des unités spécifiques ont commencé à se développer, rangeant ces troubles du côté des troubles instrumentaux, d’origine neurodéveloppementale.

0
0
0
s2smodern

Une fois le diagnostic d’un trouble développemental de la coordination (TDC ou dyspraxie) établi, le médecin se réfère à un système de classification des troubles, une sorte de guide, qui n’est pas un outil diagnostique.

On trouve actuellement deux grands systèmes de classification internationaux.

0
0
0
s2smodern