Petit message destiné aux parents de jeunes enfants dyspraxiques. Mon fils a désormais 21 ans, en regardant le chemin parcouru, je peux dire qu'avec du courage, de l'obstination, de la bienveillance, de nombreuses rééducations, un enfant dyspraxique peut avoir une vie comme les autres et se construire un avenir.  Bon vent à tous.

0
0
0
s2sdefault

Monsieur le Président de la République Palais de l'Elysée
55, rue du faubourg Saint-Honoré 75008 Paris

M...., le 28 juin 2015

Monsieur Le Président de la République,

Nous souhaitons, par la présente, témoigner de la situation que nous avons vécu et vivons pour notre fils V., âgé de 12 ans, pour les raisons résumées ci-après.

0
0
0
s2sdefault

Témoignage de Françoise Cailloux, Fondatrice de Dyspraxique Mais Fantastique

Je suis la maman de Benjamin  porteur d'une dyspraxie visuo-spatiale constructive associé à un nystagmus (avec un trouble de la motricité globale : trouble de l'acquisition de la coordination TAC), Benjamin est notre premier enfant et nous n'avions pas réalisé qu'il avait un retard moteur, le médecin de PMI avait diagnostiqué un nystagmus aux yeux.

0
0
0
s2sdefault

Ci-dessous, le témoignage de la maman de Malia, présenté lors d'une CDAPH en juillet 2012.

Malia est née en 2003. Elle est autiste. Alors pourquoi ce témoignage sur un site de dyspraxie ? Pour vous montrer combien nos parcours sont similaires dans leurs difficultés.

0
0
0
s2sdefault

Bonjour, je m'appelle Emmanuel, je suis âgé de 25 ans et je trouve le site consacré à la dyspraxie intéressant et enrichissant, ainsi j 'ai décidé de vous relater mon parcours , ponctué de certaines difficultés inhérentes à la dyspraxie, mais aussi révélateur des réelles possibilités d'apprentissage et de réussite des dyspraxiques, si ils prennent conscience de leur potentiel.

0
0
0
s2sdefault

Témoignage de Julien

Bonjour à tous les parents, je m'appelle Julien et j'ai 20 ans. Apres quelques semaine d'interruption je vous réécris pour vous donnez de mes nouvelles et pour vous encourager, vous, parents d'enfants dyspraxiques. J'ai réussi mes examens j'ai 78%. Je suis doué en comptabilité et j'aimerais en faire mon métier.

0
0
0
s2sdefault

Suite au reportage du journal de la santé, j'ai ressenti le besoin de témoigner de mon expérience étant, à mon avis, concernée par les troubles d'acquisition de la coordination. Mes parents ont toujours pensé que j'étais différente mais, malgré plusieurs démarches, aucun diagnostic précis n'a pu être établi.

0
0
0
s2sdefault

Bonjour, voici mon histoire: J'ai 40 ans. Suite à mon divorce , j'ai commencé une thérapie . Lors de nos entretiens, la thérapeute pense avoir décelée chez-moi des troubles psychomoteurs. J' ai bien entendu fait valider cette découverte par une psychomotricienne.

0
0
0
s2sdefault

Victor répond à une maman qui s'interroge sur l'orientation de son enfant dyspraxique; Victor travaille comme collaborateur dans un cabinet d’expertise comptable depuis 2 ans et recherche un travail en entreprise ou en association car les tâches qu'il doit effectuer actuellement sont trop diversifiées et demandent trop d'autonomie.

0
0
0
s2sdefault

Alain et Ghislaine, parents de Simon 18 ans, (11/1985 ), non prématuré, 2ème d’un fratrie de 3, présentent les grandes lignes de leur "vécu de parent dyspraxique"

0
0
0
s2sdefault

Isabelle L.B, maman d’un jeune adolescent de 16 ans, Valentin B. Nous habitons près de POITIERS (86) Témoignage d’une histoire singulière, chaque individu étant encore singulier, peut-être plus pour longtemps à l’heure du clonage… Plus de différence, tous pareils, tous performants de préférence … les dyspraxiques n’auront plus raison d’être, comme bien d’autres handicaps. Vaste débat de société….

0
0
0
s2sdefault