Isabelle L.B, maman d’un jeune adolescent de 16 ans, Valentin B. Nous habitons près de POITIERS (86) Témoignage d’une histoire singulière, chaque individu étant encore singulier, peut-être plus pour longtemps à l’heure du clonage… Plus de différence, tous pareils, tous performants de préférence … les dyspraxiques n’auront plus raison d’être, comme bien d’autres handicaps. Vaste débat de société….

0
0
0
s2smodern

Il y 4 mois, j'ai appris que j'étais dyspraxique, je sais que c'est un handicap et qu'il faut que je sois reconnue car c'est beaucoup de souffrance. C'est un gros soulagement pour moi car ma famille et moi cherchant la réponse à tout mes problèmes depuis 15 ans.

0
0
0
s2smodern

Bonjour, je suis maman d'un garçon de 10 ans dont la dyspraxie visuo-spatiale n'a été découverte que voilà peu. En échec scolaire complet depuis fort longtemps, il a d'abord été diagnostiqué comme ayant une dyslexie visuelle sévère.

0
0
0
s2smodern

Mon fils Thibault a 13 ans, a toujours suivi une scolarité normale, malgré un essai d'éviction d'un établissement public en CE2, auquel nous avons fait face en l'inscrivant en privé. Il est aujourd'hui en 5ème ordinaire, dans un collège public. Thibault n'a été diagnostiqué dyspraxique qu'en mars 2003 soit à l'âge de 12 ans 1/2, malgré nos multiples appels.

0
0
0
s2smodern

Victor : 13 ans, dyslexique, dysorthographique, dyspraxique.

Les difficultés rencontrées au niveau du diagnostic : A été diagnostiqué dyspraxique, lorsqu'il a passé une série de tests chez un neurologue (à 9 ans) pour établir un diagnostic de dyslexie...

 Le problème pour les parents c'est qu'une fois ces diagnostics posés, nous ne savions pas exactement ce que cela signifiait. (mise à part une certaine maladresse) Pendant environ 18 mois avant, nous avons connu ce qu'on appelle le "parcours du combattant" : Orthophoniste, guidande infantile, psychologue, médecin, psychomotricien, psychiatre, rased.....

0
0
0
s2smodern

Je vous remercie, de m'avoir contactée pour donner mon témoignage au Dr Mazeau. Je vais adhérer à votre association qui va aider beaucoup de parents à comprendre. Bravo pour votre site. Voici mon témoignage. Nous habitons dans un petit village des Vosges. Je suis maman d'Arthur 8 ans et demi. Il est né à terme, l'accouchement a été très difficile (on suppose qu'il aurait manquer d'air à la naissance et que ce serait la cause de sa dyspraxie).

0
0
0
s2smodern

Si je peux résumer un peu le parcours de Julien, né le 28/8/93 (il a maintenant 10 ans , il est en CM2): Je dirais que depuis quasi sa naissance , je me posais plein de questions, mais comme c'était mon premier enfant, je n'avais pas vraiment d'élément de comparaison.

0
0
0
s2smodern

Nous sommes heureux de faire partie de votre groupe et de vous faire partager notre histoire. Elle a débuté avec la naissance difficile d'Arthur en Octobre 1995, à 7 mois 3/4 de grossesse. Depuis l'âge de 9 mois, nous avons consulté 2 pédiatres, 3 pédopsychiatres (et 2 bilans en service de pédopsychiatrie), 1 médecin généraliste, 2 psychologues libéraux, 1 psychologue scolaire, 2 ophtalmologistes, avec une question essentielle : pourquoi notre fils est si différent et autant en retard sur le plan moteur.

0
0
0
s2smodern

Notre fille de 7 ans est née avec 1 mois d’avance mais sans grosse difficulté si ce n’est qu’elle n’arrivait pas à téter et qu’elle avait un petit poids à la naissance. Elle a marché à 10 mois ½, a mangé à table et a été propre (jour et nuit) de bonne heure. C’était une enfant dynamique et indépendante. Jusqu’à son entrée en maternelle qui s’est très bien déroulée elle n’a jamais été malade (elle était gardée par une nourrice).

0
0
0
s2smodern