La Fédération Dyspraxique Mais Fantastique s'est à nouveau mobilisée pour faire remonter les difficultés des familles adhérentes. 

En effet, en collaboration avec Tous les Dys de France, la fédération a saisi le Défenseur des Droits concernant la discrimination quotidienne subie par les personnes « dys ».

Nous avons étayé notre dossier avec des cas de familles qui ont bien voulu nous faire part de leurs témoignages et nous les en remercions.

Nous avons insisté plus particulièrement sur les points suivants :

  1. Les MDPH et taux de handicap
  2. Le PAP inadapté aux enfants dys en situation de handicap, les PPS transformés en PAP, le GEVA-Sco
  3. Le Décret no 2014-1274 du 23 octobre 2014 est discriminatoire pour les personnes en situation de handicap
  4. Les dispenses et aménagements aux examens
  5. Les dys et l’orientation postbac
  6. La RQTH et les adultes dys

La loi de 2005 avait ouvert un espoir pour les associations de défense des droits des personnes « dys » mais son application s’est révélée très insatisfaisante. Le système s’avère discriminatoire et très inefficace.

Notre dossier est en cours d’examen et nous espérons vivement que le Défenseur des Droits agira pour faire cesser ces discriminations. 

0
0
0
s2sdefault