La fédération Dyspraxique Mais Fantastique accompagne et oriente les personnes atteintes de dyspraxie et troubles associés et leurs familles, dans leurs démarches pour la reconnaissance de ce handicap, les prises en charges thérapeutiques, les aménagements scolaires en milieu ordinaire avec ou sans accompagnement d’aide humaine.

La fédération est présente dans 71 départements et représente un millier de familles adhérentes.Nous avons saisi la démarche louable de vouloir impliquer davantage l’ensemble des acteurs de la communauté éducative dans la mise en œuvre de « l’inclusion », mais nous nous inquiétons de la réduction drastique des moyens de compensation pour les personnes en situation de handicap du fait que les considérations financières et organisationnelles président à toutes les réflexions.

Pourquoi le PIAL plutôt que d’envisager de remédier aux défaillances du système actuel ?

Lire l'intégralité de la lettre

0
0
0
s2smodern