Florence Rosier avec la collaboration de DMF, Le Monde.fr

ArticleLeMondeFRosier16Dec2019

NEUROPEDIATRIE. L’Inserm publie une expertise collective sur le diagnostic, l’accompagnement et la prise en charge des personnes souffrant de ce handicap méconnu, qui les rend maladroits dans l’écriture comme dans les gestes du quotidien 

Ils ont du mal à boutonner leur manteau, à découper leur viande ou lacer leurs chaussures, à prendre le bon bus dans la bonne direction... Tout geste qui requiert une coordination fine, tout repérage dans l’espace est pour eux un défi quotidien. Ecrire, en particulier, reste une épreuve, pour des résultats souvent décourageants. « Lorsque ma fille découpait des bonhommes, ils n’avaient ni tête, ni jambes, ni bras », témoigne Marianne Delétang, présidente de la Fédération « Dyspraxique mais Fantastique ». 

Lire la suite sur le site du Monde (abonnés) ou nous contacter pour plus d'nformations.

0
0
0
s2smodern