Par corcosa le jeudi 14 mars 2019

En prolongement de mon précédent article portant sur les troubles Dys  j’ai interviewé la présidente de la Fédération Dyspraxique mais Fantastique (DMF), qui apporte aide et soutien aux familles concernées par la dyspraxie ou TDC (trouble développemental de la coordination) et les troubles associés (dyslexie, dyscalculie, dysgraphie, dysorthographie, TDA/H). Marianne Deletang est également maman de Maï-Linh, 16 ans, qui est multi-DYS (dyspraxique, dyslexique, dysorthographique, dyscalculique avec également des troubles de l’attention et du spectre autistique).  Elle nous livre son expérience, ses conseils et une vision très positive des enfants présentant des troubles Dys !

Lire la suite sur le Blog A-Futée

0
0
0
s2smodern

La fédération Dyspraxique Mais Fantastique accompagne et oriente les personnes atteintes de dyspraxie et troubles associés et leurs familles, dans leurs démarches pour la reconnaissance de ce handicap, les prises en charges thérapeutiques, les aménagements scolaires en milieu ordinaire avec ou sans accompagnement d’aide humaine.

La fédération est présente dans 71 départements et représente un millier de familles adhérentes.Nous avons saisi la démarche louable de vouloir impliquer davantage l’ensemble des acteurs de la communauté éducative dans la mise en œuvre de « l’inclusion », mais nous nous inquiétons de la réduction drastique des moyens de compensation pour les personnes en situation de handicap du fait que les considérations financières et organisationnelles président à toutes les réflexions.

Pourquoi le PIAL plutôt que d’envisager de remédier aux défaillances du système actuel ?

Lire l'intégralité de la lettre

0
0
0
s2smodern

Etant Docteur en Biologie, chercheuse et très sensibilisée sur la question de la dyspraxie, Odile Rénatou Sama réalise une enquête, auprès des familles dyspraxiques, dans le cadre d'une recherche scientifique en vue d'une publication dans un magazine de Sciences de l'éducation.

Il s’agit d’une enquête anonyme qui s'adresse aux enfants scolarisés en primaire, collège et lycée. Merci d’y participer en répondant au questionnaire ci-dessous. Le questionnaire est à retourner, de préférence avant la fin du mois de février 2019, par mail à l'adresse renaodi@yahoo.fr.

Merci pour votre participation !

0
0
0
s2smodern

Extrême maladresse ou dyspraxie : comment faire la différence ?

Il tombe, se cogne, renverse son verre ou casse ses lunettes ? Plus que le simple fait d'être maladroit, la dyspraxie est un trouble du développement. Comment le reconnaître et comment aider son enfant à mieux gérer ses gestes ? Eclairage de Marianne Delétang, présidente de l'Association Dyspraxique Mais Fantastique.

Lire l'article complet dans Le Journal Des Femmes

0
0
0
s2smodern

La Fédération Dyspraxique Mais Fantastique était présente à la conférence du Dr Mazeau sur la dyspraxie et ses répercussions scolaires, le 27 octobre à Périgueux ! Echanges très riches et conférence très intéressante !

DMFConfDrMazeauNov2018

0
0
0
s2smodern

Pour les 15 ans de l'association Dyspraxique Mais Fantastique


Avant le 25 octobre : prenez-vous en photo avec cette affiche dans votre ville, votre région, chez vous …

Merci d'envoyer votre photo à contact@dyspraxie.info où vous pouvez également adresser toute question.

DmF 15 ans

(cliquez sur l'image pour la visualiser en plus grande dimension et la télécharger.)

Et participez à la défense des droits de nos enfants dys ! 

0
0
0
s2smodern

Par lettre de mission du 11 décembre 2017, l’inspection générale des affaires sociales (IGAS), l’inspection générale de l’éducation nationale (IGEN) et l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR), ont été chargées d’un rapport sur l’aide humaine des élèves en situation de handicap.

Ce rapport a été remis en juin 2018.

La Fédération Dyspraxique Mais Fantastique l’a lu avec intérêt puisqu’il concerne une grande partie des élèves dyspraxiques, ayant besoin de moyens de compensation de leur situation de handicap. Comme l’indique à juste titre le rapport, la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a permis des avancées majeures dans la politique de scolarisation des élèves en situation de handicap.

La scolarisation en milieu ordinaire des enfants et adolescents en situation de handicap a été multiplié par plus de 3% entre 2006 et 2017, et le nombre d’élèves bénéficiaires d’une aide humaine multiplié par cinq sur la même période. 

Nous tenions à vous faire part de plusieurs éléments inquiétants pour l’avenir des enfants dyspraxiques relevés dans ce rapport.

0
0
0
s2smodern

Ce vendredi 20 avril, la fédération DMF a été invitée à participer à des tests de petit électroménager chez SEB à Ecully, grâce à Handicap International.

0
0
0
s2smodern

Le 27 mars 2018, le député Pierre Morel A L'Huissier​ a fait à l'assemblée nationale une proposition de résolution relative à la prise en charge des frais liés aux séances d’ergothérapie nécessaires aux enfants dyspraxiques. 

En 2015, le député Pierre MOREL-A-L’HUISSIER déposait déjà à l'assemblée nationale une proposition de loi relative à la prise en charge des frais liés aux séances d’ergothérapie nécessaires aux enfants dyspraxiques.

0
0
0
s2smodern