DYSPRAXIQUE MAIS FANTASTIQUE FRANCE

Pour mieux connaitre la dyspraxie et venir en aide aux dyspraxiques

No images

Nous contacter

La boutique DMF

Videos dyspraxies

Identification




Bonne rentrée !

 

 

 

rentrée_DMF

Toute l'équipe de la fédération DMF vous souhaite une excellente rentrée des classes !

 

N'hésitez pas à contacter les bénévoles pour tous nos Fantastiques !

 

 

 


 
Site en travaux

Le site subit actuellement des modifications et des erreurs restent à corriger.

 

Nous nous excusons et vous remercions de votre compréhension !



 


 
Les objectifs de notre Fédération

La Fédération Dyspraxique Mais Fantastique se donne pour objectifs de :

  • rassembler, informer et aider toutes les familles touchées par la dyspraxie,
  • inciter les médecins, les psychologues, les pédagogues à s’interroger sur ces enfants” déroutants “afin que nos enfants soient diagnostiqués de manière précoce, soient pris en charge de manière adaptée et suivent un cursus scolaire normal,
  • alerter les pouvoirs public afin que la dyspraxie soit reconnue comme un handicap à part entière avec ses spécificités, et que s’en suive :
    • la formation de rééducateurs spécialisés (orthoptistes, ergothérapeutes, psychomotriciens, orthophonistes, psychologues...),
    • la création de classes adaptées ou de tout autre dis- positif permettant de garantir aux enfants dyspraxiques une scolarité normale et une formation professionnelle qui leur permettent d’accéder à l’autonomie à laquelle ils peuvent prétendre de plein droit.

Pour que cesse la discrimination, l’exclusion, tous ensemble, mutualisons nos expériences, nos compétences, nos énergies afin de créer un véritable réseau d’entraide.

Pour participer à l'action de DMF, n'oubliez pas d'adhérer à notre association.

Bulletin d'adhésion 2014

 

 

 


 
Réforme du permis de conduire

Réforme du permis de conduire

Arrêté du 4 août 2014 modifiant l’arrêté du 20 avril 2012

 

L’arrêté du 4 août 2014 définit les conditions d’organisation de l’examen théorique du permis de conduire.

Principalement pour les candidats maîtrisant mal la langue française, les candidats sourds ou malentendants, et  la prise en compte spécifique des candidats atteints de dysphasie, de dyslexie ou de dyspraxie.

Vous y trouverez les nouveaux formats de certificats d’examen du permis de conduire (CEPC) remis par voie électronique et les nouvelles mentions additionnelles codifiées.


 

A lire ici :-)

 
Allocation de Rentrée Scolaire

Les conditions d'attribution

 Pour percevoir l’Ars, vous devez remplir les conditions générales pour bénéficier des prestations familiales et avoir à votre charge un ou plusieurs enfants écoliers, étudiants ou apprentis, âgés de 6 à 18 ans.

 Pour la rentrée 2014, l’Ars peut être versée pour chaque enfant scolarisé né entre le 16 septembre 1996 et le 31 décembre 2008 inclus, et pour chaque enfant plus jeune déjà inscrit en CP. Les enfants maintenus en maternelle n’ouvrent pas droit à l'Ars.

 Vos ressources de l'année 2012 ne doivent pas dépasser :

Pour 1 enfant à charge : 24 137 euros ;

Pour 2 enfants à charge : 29 707 euros ;

Pour 3 enfants à charge : 35 277 euros ;

Et 5 570 euros par enfant en plus.

 Les montants de la rentrée 2014 :

Pour un enfant de 6 à 10 ans : 362,63 euros ;

Pour un enfant de 11 à 14 ans : 382,64 euros ;

Pour un enfant de 15 à 18 ans : 395,90 euros.

 Vous êtes déjà allocataire et vos enfants ont entre 6 et 16 ans ?
Vous n’avez aucune démarche à faire : vous recevrez fin août le versement de l’Ars pour ces enfants si vous remplissez les conditions ci-dessus.

 Une démarche simplifiée

 Désormais, les allocataires peuvent déclarer en ligne, depuis l’espace « Mon Compte » du caf.fr ou via l’application mobile « Caf – Mon Compte », que leur enfant est inscrit dans un établissement scolaire pour la prochaine rentrée.

 Cette déclaration en ligne est accessible dès mi-juillet : en attestant dès à présent que votre enfant est bien scolarisé à la prochaine rentrée, vous pourrez recevoir le versement de l’Ars plus rapidement (vers la fin août).

 Les années précédentes, les parents des enfants de 16 à 18 ans qui remplissaient les conditions de droit à l’Ars devaient attendre la rentrée scolaire pour faire compléter une attestation par leur établissement puis l’envoyer à leur Caf. Pour les allocataires, l’exigence de cette attestation avait pour effet de retarder le paiement de l’Ars.

 Attention, l’envoi d’une attestation sous format papier par les allocataires reste nécessaire pour certains enfants : les enfants apprentis, les étudiants qui exercent une activité professionnelle et les étudiants scolarisés à l’étranger.


 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2